Savigny-lès-Beaune « Clos des Godeaux » 2018

  • LA ROBE : Jaune doré, Reflet paille
  • LE NEZ : Noisettes, Acacia, Fruits à chair blanche
  • LA BOUCHE : Acidulée, Légèrement fumée et caramélisée
  • BOISÉ : Moyennement boisé
  • ACCORDS METS & VINS : Poêlée de fruits de mer sauce curry, Carpaccio de poisson blanc, Camembert au four
  • DISTINCTION : Revue des Vins de France – Burgundy Report

28,50

TTC par bouteille

Rupture de stock

Appellation

Savigny

Lieu-dit

Clos des Godeaux

Contenance

75 cL

Couleur

Blanc

Cépage

Chardonnay

Surface

0,5712 ha

Étymologie

À Savigny-lès-Beaune, trois sources pérennes jaillissaient d’un rocher calcaire situé dans ce lieu-dit que l’on prononce dans le pays « Les Godiaux ». En 1858, l’eau a été canalisée et elle a permis d’alimenter la fontaine sur la place de l’église à Aloxe-Corton. En effet, ce village jusque dans les années 1950 eut de gros problèmes d’approvisionnement en eau. Sur la première feuille du plan de la première canalisation, cette canalisation est appellée « l’égout d’eau ». Ne serait-ce pas aussi la signification du nom de ce lieu-dit ? Le rocher calcaire a pu être considéré comme un égout permettant l’écoulement des eaux souterraines. Le mot Egout – du latin GUTTA « goutte d’un liquide » – signifie d’abord « liquide qui s’égoutte, écoulement des eaux de pluie ». Ici il s’agit de l’écoulement des eaux de sources.

ATTENTION : copyright application iOS ClimaVinea ou https://www.athenaeum.com/livre/2337006-climats-et-lieux-dits-des-grands-vignobles-de-b–sylvain-pitiot-marie-helene-landrieu-lussigny-editions-jean-pierre-de-monza (ISBN 978-2-916231-20-4)

La vigne

Sélection de chardonnay planté sur 161-49. Vigne assez jeune

Le sol / sous-sol

Sol blanc marneux, du jurassique. Assez peu fertiles, ce sont des terres que l’on dit souvent « à blanc », les rouges ayant tendance à manquer de corps sur ce type de sol.

La vinification

Fonction du millésime.

Exposition

Exposée plein Sud, cette parcelle bénéficie d’un ensoleillement idéal. Elle se situe à environ 280 m d’altitude, sur le versant de la colline séparant Pernand-Vergelesses de Savigny-lès-Beaune.